RDC. La ministre Claudine Ndusi appelle à soutenir l’État de siège et les FARDC.

RDC. La ministre Claudine Ndusi appelle à soutenir l’État de siège et les FARDC.

Tous derrière le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi et le gouvernement Sama Lukonde pour soutenir l’État de siège et apporter notre solidarité aux Forces armées de la RDC et à la Police nationale afin de ramener la paix dans l’est du pays principalement dans les deux provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu. Claudine Ndusi M’kembe, la ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance social, a lancé cet appel pressant à tous les partenaires de son ministère ainsi qu’au monde du travail, en cette date du 17 mai, journée nationale de la Révolution, qui correspond avec la grande décision du Chef de l’État de décréter l’État de siège dans les deux provinces de l’est. Tout en déclarant cette journée chômée et payée sur toute l’étendue du territoire national, la ministre Claudine Ndusi M’kembe a appelé le peuple congolais à soutenir cette louable décision du Commandant suprême des FARDC et de la PNC : «  J’invite le monde du travail et tout le peuple congolais à apporter son soutien indéfectible aux soldats de notre armée nationale ainsi qu’aux éléments de la Police nationale congolaise, à travers un élan de solidarité nationale et le patriotisme, par la prière d’action de grâce en ce dimanche de la Pentecôte, tous comme un seul homme derrière le Chef de l’État et son gouvernement, en vue de neutraliser les forces négatives locales et étrangères qui sèment mort et désolation dans nos familles au Kivu et en Ituri. » et de renchérir surtout à l’endroit des employeurs et des employés : « Sans paix, il n’y a pas de travail stable. Et sans travail stable, il n’y a pas la joie de vivre. » Le travail émancipe la personne humaine par l’estimation de sa valeur sociale et la prise en charge de son destin ainsi que sa contribution au bien-être de son entourage. Voilà pourquoi Claudine Ndusi insiste sur la paix sociale qui ne peut venir que du soutien de la population aux FARDC et aux autorités constitutionnellement investies. Pour rappel, la ministre Claudine Ndusi M’kembe a fait une partie de sa carrière dans ce ministère où elle avait occupé dans un passé récent le poste de Conseillère principale de Modeste Bahati Lukwebo, alors ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale. C’est un monde qu’elle connaît bien. Elle a été Directrice générale adjointe (Dga) de l’Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) avant sa nomination à ce poste.

Les Coulisses

Les Coulisses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *