RDC/Grand Nord Kivu. Groupes de pression au service des ADF/MTM ?

RDC/Grand Nord Kivu. Groupes de pression au service des ADF/MTM ?

Le hasard comme l’amour n’existe pas. Il n’existe que des preuves, des actes. En une semaine près, deux grandes actions d’envergure ont tristement couronné le paysage de Beni ville et territoire. L’une, on s’en doute bien, est le voyage touristique des groupes de pression depuis Butembo jusqu’à Kilya-Kisima. Objectif affiché : Rechercher les ADF/MTM. Résultats obtenus : Les ADF /MTM n’existent pas. Les jeunes des groupes de pression scandaient , à leur retour de leur expédition touristique : NALU njo FARDC. NALU njo MONUSCO. Traduisez ADF égale FARDC et MONUSCO. Ce voyage spectacle aboutira par une demande violente : Le départ de la MONUSCO et de toutes les ONG. Sans nul doute après celle de la MONUSCO, suivra celle des FARDC et de la PNC. Depuis leurs actions inciviques, ils ont poussé le cynisme à l’extrême. Ils déchaussent toute personne portant des chaussures. Jusqu’à couper les oreilles de celles qui résistent. Demain, on exigera des habitants de Beni de ne plus porter des sous-vêtements. Dans le Grand Nord, les groupes de pression ont décidé de régenter la vie. Sans la présence de l’État.

La deuxième grande action, en une semaine, est l’attaque de Kilya-Kisima par les ADF/MTM qui a fait 8 morts et deux véhicules incendiés. Kilya, une localité située à 25 km de Beni sur l’axe Beni-Kasindi. Kilya, c’est l’endroit où les jeunes de groupes de pression sont allés se ressourcer. L’annonce programmée du délogement de la MONUSCO jeudi et vendredi a poussé les FARDC qui sécurisaient cet axe à abandonner leurs positions pour renforcer les éléments de la Police nationale en ville débordés par la violence des jeunes de groupes de pression. Ce qui a permis à l’ennemi de coordonner ses actions et de frapper.

Coïncidence ou hasard ?

Comment ne peut-on pas conclure que les jihadistes coordonnent avec leurs collaborateurs qui ont infiltré les groupes de pression ? En tout cas, le choix de Kilya ne peut pas être le fruit du hasard, ni gratuit pour l’ennemi et ses collaborateurs. Cette localité jouit de la proximité entre les positions des FARDC et celles de la MONUSCO. En attaquant à cette localité, l’ennemi qui est dans une guerre psychologique a cherché à faire porter la responsabilité des dégâts aux deux forces pour enfin pousser la population à les haïr, à durcir sa violence pour le départ de la MONUSCO. Because ? Leur inefficacité à la protéger. A qui profite le crime ? Qui tire le bénéfice de la paralysie des activités économiques dans les villes du Nord-Kivu ? Je suis tenté de répondre : Certains députés nationaux comme provinciaux. Leur silence est aussi un message. A constater que personne parmi les élus ne condamne ni n’appelle les jeunes des groupes de pression qu’ils ont eux-mêmes créés à l’apaisement, il n’y a qu’un pas. Tout comme le message de certains d’entre eux dans les réseaux sociaux. Le débordement qu’on craignait est vite arrivé. Couper les oreilles en pleine ville est un acte terroriste qui rivalise celui des jihadistes MTM. Le terrorisme, c’est aussi le vecteur d’une revendication politique radicalisée. Mais attention, les manifestations sont une lame à double tranchant qui peut blesser la personne qui s’en sert. Pour prospérer, le terrorisme n’a pas besoin que chacun devienne terroriste. L’appui tacite de l’opinion recruté dans la notabilité locale, toutes tendances confondues, lui suffit amplement. Gravissime, dans le cas du Grand Nord, avec ses béquilles, l’appui n’est plus tacite mais public. Ils se sont entre tués encore ce matin à Goma.

Ici se rejoignent les deux exhortations du mois d’avril devenues célèbres : l’appel patriotique du président de l’Assemblée nationale Christophe Mboso et celui pastoral des Évêques catholiques de la CENCO . Même contenu et même écho. : « Quittez les groupes armés » signifie, tout compte fait, « Arrêtez de tuer vos frères. »

Nicaise Kibel’Bel Oka

Les Coulisses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *