Kinshasa. L’UPN largue de nouveaux diplômés sur le marché de l’emploi.

Kinshasa. L’UPN largue de nouveaux diplômés sur le marché de l’emploi.

Samedi 21 novembre 2020, le campus de l’Université Nationale Pédagogique (UPN) a vécu un moment exceptionnel avec la collation des grades académiques aux étudiants finalistes du graduat et de licence. L’homme qui a volé la vedette aux lauréat(e)s fut sans aucun doute Thomas Luhaka Losendjola, Ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire. En effet, aussitôt arrivé sur le campus de l’UPN, le ministre de l’ESU Thomas Luhaka fut accueilli par des cris de joie et de remerciement par une foule nombreuse d’heureux lauréats. Sur des banderoles placées devant l’amphithéâtre qui devait abriter la cérémonie, on pouvait lire : « L’UPN remercie le Chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi et le ministre Thomas Luhaka Losendjola pour avoir sauvé l’année académique 2019-2020. » Il ne pouvait en être autrement au regard des grèves décantées et de la pandémie à Covid-19 qui avaient paralysé toutes les activités académiques. Après ce bain de foule, les choses sérieuses ont effectivement démarré avec la proclamation des résultats suivie de la collation des grades aux étudiants qui ont satisfait aux critères édictés par cet Alma mater. En présence du comité de gestion de l’UPN, du corps professoral, du corps académique et de l’autorité politico-administrative de la commune de Ngaliema, la cérémonie de remise des diplômes aux lauréat(e)s par le ministre de l’ESU, Thomas Luhaka Losendjola fut particulièrement le moment le plus attendu tant la salle de promotion K2 vibrait et dégageait de l’électricité. Le ministre Thomas Luhaka a exhorté les lauréat(e)s largué(e)s sur le marché de l’emploi à défendre les connaissances acquises et d’être la fierté de leur institution universitaire mais également à être des créateurs d’emploi dans l’innovation pour faire face aux exigences de la société actuelle qui affronte les NTIC. L’UPN organise différentes filières adaptées et répondant aux réalités du XXI ème siècle. Pour rappel, la collation des grades académiques remonte au XI ème siècle aux origines de l’institution universitaire. La cérémonie marque la réussite et le couronnement de la formation universitaire.

Les Coulisses.

Les Coulisses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *