6 Gardes du PNVi tués entre Nyamitwitwi et Nyamilima.

6 Gardes du PNVi tués entre Nyamitwitwi et Nyamilima.

Morts dimanche 10 janvier 2021 dans une mission de protection du patrimoine mondiale de l’humanité qu’est le Parc national des Virunga, le plus ancien parc d’Afrique créé en 1925, ils étaient six (6) Rangers dans la fleur d’âge : Burhani Absou Surumwe, Chef de section ( né le 27/05/1990) engagé en 2016, Alexis Kamate Mundunaenda, chef de section adjoint (né le 25/09/1995) engagé en 2016), les patrouilleurs Maneno Kataghalirwa (né le 5.3/1993), Eric Kibanja Bashekere ( né le 12/12/1992), Innocent Paluku Budaji (né en 1992) et Prince Nzabinimpa Ntamukino (né le 25/12/1993). Ils n’arboreront plus le béret vert sur leur visage. Ils viennent allonger la longue liste des ecogardes tués dans l’exercice de leur métier à haut risque. Faustin Ruganya Nyanzima s’en est sorti blessé. L’attaque a eu lieu à Kabuhendo/centre dans l’espace entre Nymitwiwtwi et Nyamilima, dans le territoire de Rusthuru. Formés pour la protection du Parc national des Virunga contre la production du charbon de braise, pour escorter, protéger des convois de passagers et guider les touristes, les ecogardes font face à des menaces de tout genre dans une région où foisonnent les groupes armés. Ils sont de par leur formation et leur mission devenus la cible des groupes armés depuis Jackson Muhuka Mbutho, Muliamba Alyaki jusqu’à ceux inconnus qui se cachent derrière la faiblesse de l’État. Il faut des mesure draconiennes pour mettre fin à cette aventure au risque de voir les inciviques continuer de commettre leurs forfaits en toute impunité.

La Rédaction

Les Coulisses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *